Les algues comestibles de côtes de la manche

Rédigé par Admin Aucun commentaire
Classé dans : Mer Mots clés : aucun

Toutes les algues de nos côtes sont comestibles, par contre quelques règles sont à respecter:
– ne jamais cueillir d’algues non accrochées
– vérifier la qualité de l’eau avant récolte
– conservation 4 jours en frais sinon sécher ou congeler
– nettoyer dans une eau claire et peu salée

Ulva ou Laitue de mer: verte, calcium cuivre et fer, crue en salades, cuite papillote de poissons quiche

Enteromorpha intestinalis: algue tubulaire verte, torsadée, crue en tartare

Dulse: rouge carmin très découpée mais plate, saveur douce noisette iodée homard, calcium, magnésium, fer, iode, vitamine A et B12, crue en tartare, accompagnement crudités, cuite rapidement sauce potage pesto sushi

Nori : même structure que la laitue des mers mais marron ou foncée en hiver, cueillette en mars, sert pour entourer les sushis, saveur champignon, huitre, ou moule si cuit, crue en tartare à faire mariner avec citron et huile, cuite en omelette ou grillée avec du riz

Laminaire ou Kombu :  grandes algues marron, les petites sont les kombu et sont utilisées en papillote de poisson pour remplacer l’aluminium, peuvent être utilisées en soupes cuisson 20-20 min,

Pioca Caragheen rouge brun bleuté un peu épaisse, utilisée pour épaissir du lait après cuisson dedans, légèrement iodée protéines lipides omega 3 fer, crue en salades cuite quiches, épaississante du lai et aussi pour faire de la levure de pain.

Poivre de mer : (Osmundea pinnatifida) rouge brun, sur les rochers, crue avec du chèvre frais, ou beurre aillé, cuite hachée en toast, à utiliser en petite quantité car comprends quelques toxines

Fucus : notre varech de base, peut servir de dépuratif, en tisanes mais n’a pas bon goût

Sargassum muticum: algue brune avec de petites pustules, craquant crue en salades ou cuite à la poêle

Écrire un commentaire

Quelle est le deuxième caractère du mot nawekt ?

Fil RSS des commentaires de cet article