Orpin des jardins ou sedum spectabile

Famille: Crassulacées
Origine: nord-est de la Chine
Synonymes: Hylotelephium spectabile
Période de floraison: fin août, septembre, octobre
Couleur des fleurs: de rose clair à rose fonçé, blanc
Exposition: soleil
Type de sol: ordinaire, drainé
Acidité du sol: neutre
Humidité du sol: normal
Utilisation: bordure, massif, rocaille, muret, pot, bac, potée
Hauteur: de 40 cm à 60 cm selon les variétés
Type de plante: fleur, plante grasse
Type de végétation: vivace
Type de feuillage: caduc
Rusticité:
rustique
Plantation, rempotage: printemps, automne
Méthode de multiplication:
bouturage, séparation des rejets, division de la touffe au printemps
Taille: coupez à raz du sol au printemps

Arum ou Calla

L’arum ou calla est sans aucun doute l’une des plus belles fleurs à bulbe.

De la plantation à la taille, chaque geste d’entretien participe au bon développement et à la floraison de l’arum.

En résumé, ce qu’il faut savoir :
Nom : Zantedeschia aethiopica
Famille : Aracacées
Type : Vivace bulbeuse
Hauteur : 50 à 100 cm
Exposition : Ensoleillée, mi-ombre
Sol : Riche, bien drainé
Floraison : Juin à octobre

Les bulbes d’arums se plantent dès le début du printemps à 4-5 cm de profondeur, de mars à mai.
Respectez une distance d’environ 30 à 40 cm entre chaque bulbe car l’arum a des larges feuilles et a besoin d’espace.
Choisissez un endroit ensoleillé mais non brûlant.

Attention aux sols trop secs car l’arum a besoin d’un sol frais et humide.

Arrosez peu au début puis régulièrement dès l’apparition des fleurs, jusqu’à la fin de la période de floraison.

L’arum pousse très bien au bord d’une pièce d’eau ce qui révèle ses grands besoins en eau.

Coupez court dès les premières gelées.

Sedum reflexum, orpin des rochers

Hauteur à maturité : 0,1 m
Origine : Iran, Arménie, pourtour méditerranéen
Zones climatiques France : méditerranéen, océanique, moyen, continental, montagnard
Rusticité : rustique
Composition du sol : normal, calcaire, sableux
PH du sol : neutre
Humidité du sol : sec
Exposition : soleil
Utilisation en jardin : bordure, rocaille, couvre-sols, bord de mer, bac
Utilisation pour la maison : terrasse, balcon
Couleur feuille : vert
Feuillage : persistant
Couleur des fleurs : rose, blanc, rouge
Période de floraison : juillet à octobre
Niveau de soin
: très facile
Arrosage : très modéré
Forme des fleurs : simples
Saison d’intérêt : été
Attributs : mellifère
Période de plantation : Toute l’année, hors gel

Niveaux hiérarchiques de la classification scientifique du monde vivant (taxons, rang taxinomique)

RECOFGE est le sigle mnémotechnique des 7 rangs principaux: Règne/Embranchement/Classe/Ordre/Famille/Genre/Espèce.

Règne:

Le règne (du latin « regnum ») est, dans les taxinomies classiques, le plus haut niveau de classification des êtres vivants.

La classification traditionnelle de Linné (1735) en deux groupes (végétal / animal) a évolué pour aboutir à la constitution des six règnes du vivant selon la biologie :

les Archées (procaryotes unicellulaires à histones)

les Bactéries (procaryotes unicellulaires sans histone)

les Protistes (eucaryotes unicellulaires)

les Mycètes (champignons) (eucaryotes multicellulaires, hétérotrophes et osmotrophes )

les végétaux (eucaryotes multicellulaires)

les animaux (eucaryotes multicellulaires)

Embranchement:

En systématique, l’embranchement (ou phylum) est le deuxième niveau de classification classique des espèces vivantes.

Un embranchement a été défini originellement comme correspondant à un plan d’organisation particulier.

Embranchement et division sont synonymes mais ne sont pas utilisés dans les mêmes règnes.

Le nom des embranchements se termine par le suffixe -phyta chez les plantes et algues et -mycota chez les champignons.

Classe:

Le nom des classes se termine par le suffixe -opsida chez les plantes, -phyceae chez les algues et -mycetes chez les champignons.

Exemples :

animal : Aves (oiseaux), Mammalia (mammifères), Reptilia (reptiles), Actinopterygii (poissons à nageoires rayonnées)

végétal : Liliopsida (monocotylédones), Magnoliopsida (angiospermes)

Ordre:

Le nom des ordres se termine par le suffixe -ales chez les plantes, les algues et champignons.

Pour le règne animal, des suffixes par défaut sont seulement mis en place en dessous du rang de super-famille (ICZN article 27.2). Cependant, le nom des ordres est souvent terminé par le suffixe -formes voulant dire que l’ordre regroupe des espèces de même aspect.

Exemples :

animal : Scorpaeniformes (poissons à forme de scorpions), Salmoniformes (poisson ayant la forme d’un saumon)

végétal : Juncales, Liliales, Najadales

Famille:

En biologie, la famille est un taxon qui regroupe les genres qui présentent le plus d’espèces et de similitudes entre eux

Exemples :

animal : Cervidae (Cervidés en français), Hominidae (Hominidés en français)

végétal : Liliaceae (Liliacées en français), Simaroubaceae (Simaroubacées en français)

Genre:

En systématique, le genre est un rang taxinomique (ou taxonomique) qui regroupe un ensemble d’espèces ayant en commun plusieurs caractères similaires.

Par exemple, le manchot empereur (nom latin : Aptenodytes forsteri) et le manchot royal (Aptenodytes patagonica) appartiennent tous deux au genre Aptenodytes, de la famille des manchots.

Le genre humain est appelé Homo.

Espèce:

une espèce est une population ou un ensemble de populations dont les individus peuvent effectivement ou potentiellement se reproduire entre eux et engendrer une descendance viable et féconde, dans des conditions naturelles. Ainsi, l’espèce est la plus grande unité de population au sein de laquelle le flux génétique est possible et les individus d’une même espèce sont donc génétiquement isolés d’autres ensembles équivalents du point de vue reproductif.

Pourtant le critère d’interfécondité ne peut pas toujours être vérifié : c’est le cas pour les fossiles, les organismes asexués ou pour des espèces rares ou difficiles à observer. D’autres définitions peuvent donc être utilisées2 :

espèce morphologique : groupe d’individus défini par des caractéristiques structurales (taille, forme…) ;

espèce phylogénétique : la plus petite lignée d’une population pouvant être définie par une combinaison unique de caractères diagnostiques ;

espèce écologique : groupe d’organismes partageant une même niche écologique ;

espèce phénétique : ensemble d’organismes vivants se ressemblant (critères de similitudes morphologiques, anatomiques, embryologiques, etc.) plus entre eux qu’à d’autres ensembles équivalents.

Stephanotis floribunda ou jasmin de Madagascar

Le stephanotis, également appelé jasmin de Madagascar est une superbe plante d’intérieur qui fleurit tout l’été.

Nom: Stephanotis floribunda
Famille: Apocynacées
Type: Liane, plante d’intérieur
Hauteur: 3 à 5 m
Exposition: Lumineuse
Sol: Terreau plantes fleuries
Feuillage: Persistant
Floraison: Mai à octobre

Pour la culture en pot, il est recommandé de rempoter tous les 1 à 2 ans, de préférence au printemps.
Protégez le des rayons du soleil aux heures les plus chaudes si il est derrière une vitre.
La température ne doit jamais descendre sous les 15°
Le stephanotis a besoin de beaucoup d’humidité ambiante car il vit à l’état naturel en sous-bois.
Vaporiser régulièrement de l’eau non calcaire sur le feuillage.