Cablage RJ45

RJ45 dans le mur(femelle)

___________________

| 1 2 3 4 5 6 7 8 |

| * * * * * * * * |

| |

| |

| |

|_________________|

1 Blanc/orange tx+

2 Orange td-

3 vert blanc rx+

4 bleu

5 blanc/bleu

6 vert/blanc rd-

7 marron/blanc

8 Marron

et derrière on a la connectique :

1 2 7 8

o o o o

6 3 4 5

o o o o

Telnet ETY

Pour les commandes telnet sur un ETY on utilise soit la liaison série en 115 KB/s soit TCP/IP avec les codes habituels de sysdiag

ensuite les commandes possibles :

dcs

d TcpPoolUmi

d Tcp_srv_mdb_trans_pool

d Tcp_clt_mdb_trans_pool

hi_ShowCounters

d &HSBY_Status

d &xpl_Cpt

mbufShow

inetstatShow

i

ifShow

Capteur ultrason

– un capteur à ultra son qui renvoie une impulsion au retour de mesure nous donne donc la mesure suivante :
distance= (durée x 340 m/s)/2
soit pour 1 ms une mesure de 17cm

Information photovolataïque Vidauban

J’ai 14 panneaux
Dimension 1 panneau : 798mm x 1580mm
surface 1 panneau : 1.26 m²
Surface totale : 17.65 m²
Un panneau a un rendement de 167 Wh/m²
Puissance produite ces dernières années :
4077 soit une production sur 1 an de 4077/17.65 = 231 KW par m²
4180 soit une production sur 1 an de 4180/17.65 = 237 KW par m²
4250 soit une production sur 1 an de 4250/17.65 = 241 KW par m²

HTML codage caractères spéciaux

HTML codage caractères spéciaux

Codage des caractères spéciaux

Le standard HTML demande de respecter le codage des caractères ASCII 7 bits, c’est-à-dire que les caractères accentués ne sont pas autorisés. Il faut pour cela utiliser un codage particulier.
Pour coder un caractère accentué, il suffit de saisir une combinaison précédée du caractère & et terminée par un point-virgule (;). Voici la liste représentations HTML des caractères ASCII de 128 à 255 :
Caractère Code ISO Code HTML
«  " "
& & &
€ €

‚
ƒ ƒ
«  „
…
+ †
# ‡
^ ˆ
‰
Š Š
< &#139; &lt;
Π&#140;
 &#141;
Z &#142;
&#143;
&#144;
&#145;
&#146;
«  &#147;
«  &#148;
* &#149;
&#150;
&#151;
~ &#152;
&#153;
š &#154;
> &#155; &gt;
œ &#156; &oelig;
&#157;
z &#158;
Y &#159; &Yuml;
Space &#160; &nbsp;
¡ &#161; &iexcl;
¢ &#162; &cent;
£ &#163; &pound;
¤ &#164; &curren;
¥ &#165; &yen
¦ &#166; &brvbar;
§ &#167; &sect;
¨ &#168; &uml;
© &#169; &copy;
ª &#170; &ordf;
« &#171; &laquo;
¬ &#172; &not;
&#173; &shy;
® &#174; &reg;
¯ &#175; &masr;
° &#176; &deg;
± &#177; &plusmn;
² &#178; &sup2;
³ &#179; &sup3;
&#180; &acute;
µ &#181; &micro;
&#182; &para;
· &#183; &middot;
¸ &#184; &cedil;
¹ &#185; &sup1;
º &#186; &ordm;
» &#187; &raquo;
¼ &#188; &frac14;
½ &#189; &frac12;
¾ &#190; &frac34;
¿ &#191; &iquest;
À &#192; &Agrave;
Á &#193; &Aacute;
 &#194; &Acirc;
à &#195; &Atilde;
Ä &#196; &Auml;
Å &#197; &Aring;
Æ &#198 &Aelig
Ç &#199; &Ccedil;
È &#200; &Egrave;
É &#201; &Eacute;
Ê &#202; &Ecirc;
Ë &#203; &Euml;
Ì &#204; &Igrave;
Í &#205; &Iacute;
Î &#206; &Icirc;
Ï &#207; &Iuml;
Ð &#208; &eth;
Ñ &#209; &Ntilde;
Ò &#210; &Ograve;
Ó &#211; &Oacute;
Ô &#212; &Ocirc;
Õ &#213; &Otilde;
Ö &#214; &Ouml;
× &#215; &times;
Ø &#216; &Oslash;
Ù &#217; &Ugrave;
Ú &#218; &Uacute;
Û &#219; &Ucirc;
Ü &#220; &Uuml;
Ý &#221; &Yacute;
Þ &#222; &thorn;
ß &#223; &szlig;
à &#224; &agrave;
á &#225; &aacute;
â &#226; &acirc;
ã &#227; &atilde;
ä &#228; &auml;
å &#229; &aring;
æ &#230; &aelig;
ç &#231; &ccedil;
è &#232; &egrave;
é &#233; &eacute;
ê &#234; &ecirc;
ë &#235; &euml;
ì &#236; &igrave;
í &#237; &iacute;
î &#238; &icirc;
ï &#239; &iuml;
ð &#240; &eth;
ñ &#241; &ntilde;
ò &#242; &ograve;
ó &#243; &oacute;
ô &#244; &ocirc;
õ &#245; &otilde;
ö &#246; &ouml;
÷ &#247; &divide;
ø &#248; &oslash;
ù &#249; &ugrave;
ú &#250; &uacute;
û &#251; &ucirc;
ü &#252; &uuml;
ý &#253; &yacute;
þ &#254; &thorn;
ÿ &#255; &yuml;

Codage des signes HTML propres

Certains caractères ont une signification particulière en HTML, ayant une incidence forte sur le formatage de la page; il s’agit des caractères <>«  et &<ital></ital>. Le caractère < possède une importance particulière, dans la mesure où il représente pour le navigateur l’ouverture d’une nouvelle balise HTML.
Lorsque ces caractères sont utilisés dans un texte contenu dans une page web, il est donc impératif de les coder en HTML, au risque sinon de provoquer une erreur d’affichage dans le navigateur.
Caractère Code ISO Code HTML
«  &#34; &quot;
& &#38; &amp;
< &#8249; &lsaquo;
> &#8250; &rsaquo;
Notez toutefois que les navigateurs actuels reconnaissent les caractères accentués, ainsi vous pouvez entrer des caractères accentués directement sous votre éditeur de texte, mais votre page HTML risque d’être illisible depuis l’étranger ou à partir de certains navigateurs.

PRM trucs estuces container différent COMM et MASTER

La DTM Master n’est pas utilisable sur un autre container que unity (comme M&M ou pactware)
La DTM de COMM est utilisable sur tous les container
Pour rendre la DTM Master utilisable sur un container autre que Unity il faut :

Sur Vista : dans le dossier

C:\Program Files\Schneider Electric\Schneider PRM master DTM\config

Ouvrir le fichier Se_MasterPrmDtm.config changer la ligne :

<Property name=’expertMode’ value=’0′ />

par la ligne :

<Property name=’expertMode’ value=’1′ />

Dans le fichier Se_GenericGsdDtm.config changer la ligne :

<Property name=’expertMode’ value=’0′ />

par la ligne

<Property name=’expertMode’ value=’1′ />

Bits système %S

%S1: reprise à froid

%S1 : reprise à chaud

%S4: base de temps 1Oms

%S5: base de temps 100ms

%S6: base de temps 1 seconde

%S7: base de temps 1 minute

%S9 : passage en repli des sorties des bus(sauf Quantum) sur mise à 1 : bus X As-i, Fipio.

Sur M340 l’IOscanning est aussi concerné mais pas CANopen.

%S10 : Bit normalement à 1, passe à 0 si au moins une voie passe en erreur (TOR analogique, module de communication…), correspond au voyant I/O de l’automate.

%S11 : dépassement du chien de garde

%S12 : Automate en RUN

%S13 : premier cycle de passage en RUN de l’automate.

%S15 : défaut chaine de caractère (débordement chaine), passage de l’automate en HALT si %S78=1.

bit non utilisé sur Quantum de sécurité.

%S16 : Normalement à 1, ce bit est mis à 0 par le système quand un défaut sur un module en rack ou un équipement sur Fipio est détecté (configuration non conforme, défaut d’échange, défaut matériel, etc).

Ce bit doit être remis à 1 par l’utilisateur.

%S17 : Lors d’une opération de décalage circulaire, ce bit prend l’état du bit sortant.

%S18 : dépassement ou erreur arithmétique, passage de l’automate en HALT si %S78=1, %S18 est mis à 1 en cas de dépassement de capacité dans les cas suivants :

– en INT un résultat supérieur à + 32 767 ou inférieur à – 32 768

– en UINT un résultat supérieur à + 65 535,

– en DINT un résultat supérieur à + 2 147 483 647 ou inférieur à – 2 147 483 648,

– en UDINT un résultat supérieur à +4 294 967 296,

– valeurs réelles hors bornes,

– division par 0,

– racine d’un nombre négatif,

– forçage à un pas inexistant sur un programmateur cyclique,

– empilage d’un registre plein, dépilage d’un registre vide.

Note : Il n’existe qu’un seul cas où le bit %S18 n’est pas positionné par les automates Modicon M340 lorsque des valeurs réelles sont hors bornes. C’est lorsque des opérandes non normalisés ou certaines opérations générant des résultats non normalisés sont utilisés.

Ce bit doit être testé par le programme utilisateur après chaque opération présentant un risque de dépassement, puis remis à 0 par l’utilisateur en cas de dépassement.

%S19 : dépassement de la période de la tâche (task sensitive).

%S20 (sauf Quantum de sécurité) : dépassement d’index, ce bit passe à 1 si l’index est supérieur au maximum configuré ou inférieur au minimum configuré, passage de l’automate en HALT si %S78=1

%S21 : Premier cycle en RUN d’une tâche (task sensitive)

%S30 (sauf Quantum de sécurité): normalement à 1 ce bit mis à zéro stoppe l’exécution de la tâche MAST.

%S31 : identique à %S30 pour la FAST

%S32 : identique à %S30 pour l’AUX0

%S33 : identique à %S30 pour l’AUX1

%S34 : identique à %S30 pour l’AUX2

%S35 : identique à %S30 pour l’AUX3

%S38 (sauf quantum de sécurité) : normalement à 1 sa mise à 0 inhibe les évènements.

%S39 (sauf Quantum de sécurité) : indique une saturation de la file d’évènements.

%S40 : normalement à 1 est mis à 0 par le système en cas de défaut d’E/S du rack 0

%S41 : identique à %S40 pour le rack 1

%S42 : identique à %S40 pour le rack 2

%S43 : identique à %S40 pour le rack 3

%S44 : identique à %S40 pour le rack 4

%S45 : identique à %S40 pour le rack 5

%S46 : identique à %S40 pour le rack 6

%S47 : identique à %S40 pour le rack 7

%S50 : pour mettre à jour l’horodateur de l’automate (%SW50 à %SW53 :

– mettre %S50 à 1,

– modifier les %SW50 à %SW53,

– mettre à 0 %S50 pour que la modification soit prise en compte

%S51 : bit à 1 si l’horodateur est invalide

%S59 : active l’utilisation du mot %SW59 permettant d’incrémenter chaque élément de l’horodateur

%S65 : passez ce bit de 0 à 1 pour désactiver les échanges de la carte SD du M340 afin de pouvoir l’enlever en toute sécurité.

%S66 : Mettez ce bit à 1 pour lancer une sauvegarde de l’application sur la carte SD du M340, à utiliser après un %S94 pour sauvegarder les valeurs de réglage devenues initiales (par le %S94) sur la carte

%S67 : pour Premium, Atrium et Quantum, état de la pile principale de la carte PCMCIA :

– 1 la pile est à changer

– 0 tout va bien.

%S68 : état de la pile de sauvegarde (placé sur l’alimentation pour Premium, sur le processeur pour Quantum) :

– 1 pile absente ou hors service,

– 0 pile présente et en service.

%S75 : état pile carte PCMCIA de sauvegarde (emplacement B):

– 1 la pile est à changer

– 0 tout va bien.

%S76 : en lecture seule, ce bit indique que le buffer de diagnostique est configuré

%S77 : en lecture seule, ce bit indique que le buffer de diagnostique est plein

%S78 : si ce bit est à 1 un défaut remonté par les bits : %S15, %S18, %20 entraine le passage en HALT de l’automate.

%S79 : si le bit est mis à 1 l’écriture de bits forcés sur Quantum par requêtes modbus est impossible.

%S80 : mettre à 1 pour réinitialiser les compteurs de message (%SW80 à %SW86)

%S82 : Pour Premium, ce bit est utilisé pour modifier le mode d’échange de requête avec l’équipement MB+MBP100 PCMCIA.

Par défaut (valeur 0), le système envoie une requête à la carte et l’interroge pour obtenir la réponse au cours du cycle Mast suivant. Ce mode est conseillé pour les cycles Mast courts.

Lorsqu’il est réglé sur 1, le système envoie une requête à la carte et attend une réponse. Ce mode est conseillé en cas de cycle Mast long.

%S90 : a 1 indique que les mots communs sont actualisés

%S91 : pour Premium exclusivement, si ce bit est mis à 1, les requêtes de communication asynchrones traitées dans la tâche surveillance sont exécutées intégralement sans interruption des autres tâches comme la MAST ou FAST. Ainsi, la lecture ou l’écriture cohérente des données est garantie.

Rappel : le serveur de requête de la tâche surveillance est appelé via la porte 7 (X-Way).

%S92 : mode mesure des fonctions de communication M340 et Premium, Normalement à l’état 0, ce bit peut être mis à 1 par l’utilisateur pour positionner les fonctions de communication en mode de mesure des performances.

Le paramètre de timeout des fonctions de communication (qui figure dans le tableau de gestion) affiche alors le temps d’échange aller/retour en millisecondes -base de temps 100ms).

%S94 : sur passage à 1, sauvegarde des données de réglage dans les données initiales des variables ayant l’attribut « sauvegarde ». Entraine le positionnement du bit %S96 sur M340. A n’utiliser que dans la tâche MAST.

%S96 : ce bit est mis à 0 par le système lorsque la carte est manquante ou inutilisable (mauvais format, type non reconnu, etc.) ou lorsque son contenu ne correspond pas à la RAM de l’application interne.

%S100 : Ce bit est mis à 0 ou 1 par le système suivant l’état du shunt INL/DPT sur la prise terminal d’un Premium :

– Si le shunt est absent (%S100 = 0), le protocole Uni-Telway maître est utilisé.

– Si le shunt est présent (%S100 = 1), le protocole utilisé est celui indiqué dans la configuration de l’application.

%S117 : normalement à 1 ce bit est mis à 0 par le système en cas de détection d’erreur sur un équipement du bus ERIO.

%S118 : normalement à 1, ce bit est mis à 0 par le système lors de l’apparition d’un défaut sur un équipement connecté aux bus d’entrées/de sorties distantes RIO (Fipio pour Premium ou station S908 pour Quantum).

Ce bit reprend la valeur 1 lorsque l’erreur disparaît.

Ce bit n’est pas mis à jour si une erreur se produit sur les autres bus (DIO, ProfiBus, ASI).

%S119 : normalement à 1, ce bit est mis à 0 par le système lors de l’apparition d’une erreur sur un module d’E/S installé dans l’un des racks.

Ce bit reprend la valeur 1 lorsque l’erreur disparaît

%S120 (Quantum, sauf quantum de sécurité): normalement à 1, ce bit est mis à 0 par le système lors de l’apparition d’une erreur sur un équipement connecté au bus DIO géré par la liaison Modbus Plus intégrée à l’UC.

Certaines informations sont disponibles dans le Viewer de diagnostic (si l’entrée est sélectionnée) afin de clarifier le type d’erreur sur le bus. Ces informations peuvent déterminer le bus déporté correct avec le numéro de bus (RIO, DIO).

%S121 (Quantum, sauf quantum de sécurité): normalement à 1, ce bit est mis à 0 par le système lors de l’apparition d’une erreur sur un équipement connecté au bus DIO géré par le premier module 140 NOM 2••.

Certaines informations sont disponibles dans le Viewer de diagnostic (si l’entrée est sélectionnée) afin de clarifier le type d’erreur sur le bus. Ces informations peuvent déterminer le bus déporté correct avec le numéro de bus (RIO, DIO).

%S122 (Quantum, sauf quantum de sécurité): normalement à 1, ce bit est mis à 0 par le système lors de l’apparition d’une erreur sur un équipement connecté au bus DIO géré par le second module 140 NOM 2••.

Certaines informations sont disponibles dans le Viewer de diagnostic (si l’entrée est sélectionnée) afin de clarifier le type d’erreur sur le bus. Ces informations peuvent déterminer le bus déporté correct avec le numéro de bus (RIO, DIO).

%S123 : Réglage bus X, réservé !

LED standard ODVA Module Status et Network Status

Pour les modules BMX CRA et BME CRA, les leds ont les significations suivantes :

Module status :

Éteinte : Module éteint

Clignotant vert : module non configuré

Vert : en fonctionnement correct

Clignotant rouge : erreur mineure récupérable

Rouge : erreur mineure non récupérable

Clignotement Vert/Rouge : auto-test de mise sous tension en cours

Network Status : 

Éteinte : module éteint ou pas d’adresse IP configurée

Clignotant vert : le module a obtenu son adresse IP mais pas de communication en cours

Vert : le module a obtenu son adresse IP et des communications sont en cours

Clignotant rouge : une ou plusieurs communications vers ce module sont passées en time-out.

Rouge : adresse dupliquée

Clignotement Vert/Rouge : auto-test de mise sous tension en cours