Pomme reinette Ananas greffé par Gilbert le 23 février 2019 plantée à Champeaux

Reinette ananas est une bonne pomme au parfum d’ananas, sa peau et sa chair sont très jaunes. Sa chair est fine, sucrée, tendre et délicieusement parfumée.

La pomme a une forme légèrement conique.

Nom botanique ou variétale Malus communis
Synonymes Ananas
Hauteur moyenne 1000 cm et plus
Hauteur adulte 2m à 3m
Utilisation du fruit compote
Grosseur du fruit moyens
Couleur de la chair jaune
Couleur de la peau jaune
Récolte octobre
Vigueur faible
Rendement moyen
Durée de conservation moyenne
Parfum Ananas

 

Information des croqueurs de pommes d ‘anjou : 

La Reinette Ananas

Cette jolie petite pomme, dont la qualité justifie le nom, bien que désormais communément cultivée n’a commencé à être réellement diffusée en France qu’à la fin du XIXème.

La Reinette Ananas demeure une référence quant au goût, et a une esthétique incontestable.

Cette variété d’hiver est à conseiller pour les petits jardins en climat océanique, où souvent se côtoient des espèces uniquement d’agrément  à celles destinées à être consommées.

L’arbre a un développement limité.
De part son type de fructification de type spur, il se satisfait d’une taille simple et limitée.
Il est  fertile.
Il est peu sensible à la tavelure.
Son fruit est réputé être parmi les pommes les plus riches en vitamine C.

Puisqu’il faut bien lui trouver un défaut, en terrain lourd il ne serait pas insensible au chancre. Il est alors conseillé de s’entourer des précautions de culture d’usage (trou de plantation drainé, plantation « en butte », etc).

Pourquoi « Ananas » ?
Cette pomme est particulièrement parfumée. Son goût en fin de maturité rappelle pour certains celui de ce fruit exotique.
Toutefois, les personnes qui ont constaté son développement au stade juvénile à partir d’un simple écusson, ne peuvent pas imaginer que son aspect d’alors soit étranger au nom qui a été donné à ce fruit :
Il suffit de se représenter un simple scion qui ferait en temps normal 1,5-2 m mais ayant été comme compressé par le haut pour ne mesurer que 30 cm !
En hiver, sa succession des résidus des feuilles tombées à l’automne, font que sa tige ressemble au stipe d’un palmier… ou effectivement à l’enveloppe externe de l’ananas.

Cette pomme est considérée comme étant d’origine hollandaise.
Le docteur Diel, en 1826, paraît avoir été le premier descripteur de ce fruit. 1
Elle a commencée à être exposée en France (+/- simultanément en Belgique, en Angleterre, etc) vers 1850-60. 2,3
La première description complète dont nous disposons en français fut celle rédigée par André Leroy, qui avait des liens en Allemagne, en 1873 page a page b . 4
1Versuch … kernobstsorten , Adrian Diel, 1826, tome IV, p 55
2Journal de la société impériale et centrale d’horticulture, 1857, p 670
3Bulletin du congrès international de pomologie qui a eu lieu à Namur, 1860, p 44
4Dictionnaire de pomologie, André Leroy, 1873, tome IV, pp 615, 616

Pomme banane Winter banana greffé en 2019 sur M106 avec greffon croqueurs de pommes

Winter banana ou banane d’hiver en français est une pomme ancienne ayant les caractéristiques pour les jardins d’amateurs.

Elle peut être consommée jusqu’en Janvier et on peut bien souvent y trouver un parfum musqué rappelant celui de la banane.

Elle se récolte fin Octobre, début Novembre pour une consommation début Janvier.

Nom botanique ou variétale Malus communis
Synonymes Banane d’hiver
Hauteur moyenne 120/150 cm
Hauteur adulte 2m à 3m
Utilisation du fruit cru
Couleur de la chair blanche
Couleur de la peau jaune
Récolte octobre
Vigueur moyenne
Rendement moyen
Durée de conservation moyenne

Pomme Transparente blanche greffe de 2019 sur porte greffe M106 greffon des croqueurs de pommes

Transparente blanche est l’une des pommes les plus précoce, début juillet. Vert pâle, légèrement côtelée, à chair très tendre, juteuse, acidulée, peu sucrée.

Probablement la meilleure pomme précoce, cette variété se prête à la réalisation de compotes très fines et de gelées.

Nom botanique ou variétale Malus communis
Synonymes Pomme des moissons
Hauteur moyenne 120/140 cm
Hauteur adulte 2m à 3m
Utilisation du fruit cru
Grosseur du fruit gros
Couleur de la chair blanche
Couleur de la peau blanche
Récolte Juillet
Vigueur forte
Rendement fort
Durée de conservation courte
Autres informations La première des premières des premières

Comment diminuer la prolifération des fougères Aigles

La technique est la bâtonnage, il consiste à taper la fougère en son milieu avec un bâton afin de la faire plier mais surtout ne pas la couper.

La fougère ainsi pliée va essayer de se développer et envoyer de la sème vers la crosse, mais du fait de la pliure, la crosse en pouvant se développer, la fougère finira par s’épuiser.

Il faudra peut être refaire la manipulation plusieurs fois afin de diminuer la présence des fougères.

Cette technique est très bien décrite ici : ici

Ce site m’a été présenté par Axel.

Sedum carnicolor

COULEUR Feuillage tricolore
CYCLE DE VIE Succulent
ESPACEMENT 10-15 cm (4-6″)
EXPOSITION Soleil
HAUTEUR 10-15- cm (4-6″)
PORT Arrondi
SOL Bien drainé
TAILLE DU POT 3.5″ – 9 cm couleur
TYPE DE PLANTE Plante à feuillage
GENRE Sedum

GRAPTOPETALUM PARAGUAYENSE

GRAPTOPETALUM PARAGUAYENSE

La plante de porcelaine.

Appelée aussi ‘Plante de porcelaine’ car ses feuilles se détachent facilement dès qu’on l’effleure. Cette plante est d’une grande robustesse et très prolifique, chaque feuille tombée, par bouturage, donne une nouvelle plantule. Feuillage de couleur bleue pale ou rose pale selon les conditions de culture

Dénomination

  • Nom(s) commun(s) :Grapto, Plante porcelaine
  • Nom(s) latin(s) : Graptopetalum paraguayense
  • Famille : CrassulacéesPlante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif | Plante grasse, succulente ou cactus
  • Hauteur à  maturité  : 0,15 à 0,30 m
  • Largeur à maturité : 0,20 à 0,50 m
  • Entretien : Facile
  • Besoin en eau : Faible
  • Croissance : Normale
  • Multiplication  : Bouturage
  • Résistance au froid : Moyenne
  • Type de sol  : Sol argileux Sol calcaire Sol sableux Sol caillouteux Humus Terreau
  • PH du sol  : Sol alcalin Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol : Sol drainé Sol sec
  • Densité : 8 plants/m²
  • Exposition  : Soleil, Mi-ombre
  • Utilisation intérieure : Entrée Salon/Cuisine Chambre Véranda Serre froide Serre tempérée
  • Utilisation extérieure : Balcon ou terrasse Couvre-sol Massif ou bordure Plantation isolée Rocaille Muret Talus
  • Plantation : Pleine terre Bac, pot ou jardinière

Sauvegarde Mac TimeMachine

  1. Allez dans Préférences système > Time Machine.
  2. Cliquez sur Sélectionner le disque de sauvegarde et choisissez le disque que vous souhaitez utiliser pour vos sauvegardes.
  3. Cochez la case  Sauvegarder automatiquement pour activer les sauvegardes automatiques de votre Mac sur votre disque choisi, un stockage cloud ou un disque dur externe.

Maintenant, si vous avez fait l’impensable et supprimé quelque chose dont vous aviez vraiment besoin dans la Corbeille, voici comment le récupérer dans Time Machine (si le stockage est un autre disque dur, vous devrez d’abord le connecter à votre Mac) :

  1. Allez dans Préférences système > Time Machine.
  2. Cochez la case en regard d’Afficher Time Machine dans la barre de menus.
  3. Cliquez sur l’icône Time Machine, puis cliquez sur Entrer dans Time Machine.
  4. Recherchez le fichier ou le dossier que vous souhaitez récupérer, puis cliquez sur Restaurer. Time Machine copiera le fichier ou le dossier à son emplacement d’origine.

Loi de Benford : fréquence d’apparition en premier chiffre d’un nombre des chiffres de 1 à 9

Expérimentez la loi de Benford

Ouvrez au hasard des pages de journaux, de revues, de sites d’information ou de réseaux sociaux, et relevez tous les nombres que vous y trouvez. Puis intéressez-vous au premier chiffre significatif de chacun de ces nombres : c’est le chiffre le plus à gauche, qui n’est pas zéro. Ne tenez compte ni du signe ni de la place de la virgule : par exemple, le premier chiffre significatif des nombres 0,038 3,14159 et -32 est 3. On peut penser a priori que chacun des chiffres de 1 à 9 sera vu avec la même fréquence comme premier chiffre significatif. Pourtant, si vous relevez beaucoup de nombres d’origines variées, vous constaterez que le chiffre 1 apparaît au début de près d’un tiers des nombres, le chiffre 2 environ une fois sur 6, et que les fréquences diminuent jusqu’au chiffre 9 (moins d’une fois sur 20).

Fréquences théoriques des premiers chiffres significatifs selon la loi de Benford.

Cette distribution du premier chiffre significatif est aujourd’hui connue sous le nom de « Loi de Benford », d’après l’ingénieur américain qui l’a vérifiée en 1938, en répertoriant plus de 20 000 nombres provenant de multiples sources (longueurs de fleuves, cours de la bourse, résultats de base-ball, poids des éléments chimiques, etc.).

Frank Benford propose même une formule précise pour décrire avec quelle distribution apparaissent les chiffres de 1 à 9 comme premier chiffre significatif : la fréquence du chiffre i (i variant entre 1 et 9) est donnée par le logarithme à base 10 de (1+i)/i. Par exemple lorsque i est le chiffre 2, vous pouvez vérifier sur une calculatrice que la fréquence donnée par la formule de Benford vaut :

Formule donnant la fréquence du chiffre 2 en tant que premier chiffre significatif.

Une découverte grâce à l’absence de calculatrice

La fonction logarithme qui apparaît dans la formule ci-dessus a joué un grand rôle dans la découverte de cette étrange loi. Le logarithme était très utilisé avant l’avènement de l’ordinateur pour sa faculté à transformer les multiplications et divisions, opérations très compliquées à effectuer à la main, en additions et soustractions (un peu plus simples !). Pour effectuer des calculs, on avait donc couramment recours à des tables de logarithmes, petits livres qui donnaient les logarithmes des nombres que l’on voulait multiplier.

Ainsi, pour calculer rapidement le quotient 12 345 ÷ 6 789, on commençait par consulter la table pour obtenir les logarithmes de 12 345 et 6 789, qui valent respectivement 4,0915 et 3,8318. On calculait à la main la différence entre ces deux nombres, qui donne 0,2597, puis en utilisant dans l’autre sens la table de logarithmes, on trouvait le quotient, qui est le nombre dont le logarithme est égal à cette différence, soit environ 1,818.

calcul d’un quotient en utilisant les tables de logarithmes.

C’est l’astronome américain Simon Newcomb qui a remarqué que les premières pages de ces tables de logarithmes étaient plus rapidement usées que les dernières, pour la raison que l’on utilisait plus souvent des nombres commençant par un 1 que par un 9. Newcomb publia le premier article sur cette surprenante distribution des premiers chiffres dès 1881, mais son travail est à l’époque passé inaperçu.

Près de 50 ans plus tard, en observant à nouveau l’usure irrégulière des tables de logarithmes, Benford refit la même découverte.

Plus les données sont variées, mieux ça marche

La distribution prédite par la loi de Benford se vérifie expérimentalement sur toute série de données issues du monde réel, pourvu que cette série soit assez « riche » (nombres d’origines variées et/ou réparties sur plusieurs ordres de grandeur).

En effet on comprend bien que, si par exemple on ne considère que des tailles d’individus exprimées en centimètres, le premier chiffre significatif sera presque tout le temps le 1 et donc la loi de Benford ne sera pas satisfaite. En revanche, la série constituée des nombres d’habitants par commune sur un territoire assez grand se conforme plutôt bien à la loi de Benford, car la taille des villes peut varier de quelques centaines à plusieurs millions d’habitants.

Ainsi, le graphique ci-dessous illustre les résultats obtenus en étudiant le premier chiffre significatif des nombres d’habitants des communes de la région Normandie. Globalement, on retrouve bien l’allure du diagramme en barres prévu par la loi de Benford.

Diagramme en barres du premier chiffre significatif des nombres d’habitants des communes normandes (Insee 2019).

Pourquoi plus de 1 ?

On peut se demander pourquoi le 1 et le 2 sont plus souvent utilisés comme premier chiffre significatif que le 8 ou le 9. Après tout, il y a autant de nombres dans l’intervalle [9 000, 10 000) (donnant un 9 comme premier chiffre) que dans l’intervalle [1 000, 2 000), qui vont donner un 1.

Mais l’erreur bien naturelle que l’on commet en comparant ainsi les tailles de ces deux intervalles consiste à les mesurer de manière additive : dans les deux cas, il faut ajouter 1 000 à la borne inférieure pour obtenir la borne supérieure. Or, comme le montre très bien Mickaël Launay dans son livre ce raisonnement « additif » n’est pas pertinent : quand on compare des nombres de la vie réelle, on le fait plutôt multiplicativement. La taille « multiplicative » du premier intervalle vaut 10 000 ÷ 9 000 soit environ 1,11, elle est beaucoup plus petite que celle du second, qui vaut 2 000 ÷ 1 000, soit 2.

Voici une situation très concrète pour montrer en quoi ce point de vue multiplicatif est beaucoup mieux adapté. Intéressons-nous aux prix de biens de consommation courante, et disons pour simplifier que ces prix suivent tous une même inflation lente et régulière. Prenons un prix dont le premier chiffre significatif est 1, disons la baguette de pain à 1 euro. Son premier chiffre significatif va rester 1 tant que le prix de la baguette n’aura pas atteint 2 euros, soit pendant tout le temps nécessaire pour obtenir une augmentation des prix de 100 %. Considérons en parallèle le prix d’un litre d’huile d’olive à 9 euros : son premier chiffre significatif restera 9 seulement le temps que l’inflation le fasse monter à 10 euros (augmentation de seulement 11 %).

En pensant ainsi multiplicativement, la distribution prédite par la loi de Benford devient beaucoup plus naturelle. Les intervalles [1,2), [2,4), [3,6), [4,8) et [5,10) ont la même taille multiplicative 2. Les sommes des fréquences des premiers chiffres significatifs vus dans chacun de ces intervalles sont alors égales :

Sommes des fréquences des premiers chiffres significatifs prévues par la loi de Benford sur des intervalles de taille multiplicative 2.

Cette vision multiplicative se retrouve dans un autre argument couramment avancé pour expliquer la loi de Benford : la distribution du premier chiffre significatif doit être la même en France, où l’on mesure les distances en kilomètres et les prix en euros, qu’aux États-Unis où l’on utilise les miles et les dollars. Autrement dit elle ne doit pas dépendre du choix des unités utilisées pour mesurer les grandeurs. Ainsi les fréquences des premiers chiffres significatifs ne doivent pas changer si l’on multiplie toutes les données par un même nombre (ce qui correspond à un changement d’unité). Or la loi de Benford est la seule distribution qui satisfait cette invariance.

Un détecteur de fraude

La loi de Benford peut sembler n’être qu’une curiosité anecdotique. Cependant, au début des années 90, l’économiste Mark Nigrini lui trouva une application très concrète : il eut l’idée de l’utiliser pour la détection de fraudes dans des données, et y a même consacré un ouvrage en 2012.

En effet, si une série de nombres variés provenant de données réelles suit théoriquement la distribution prédite par Benford, Nigrini montre que dans des données comptables falsifiées, la fréquence de nombres commençant par 5 ou 6 est largement plus élevée : la plupart des faussaires ignorent la loi de Benford ! Des experts-comptables peuvent ainsi mettre en évidence les fraudes des sociétés. Il semble courant aujourd’hui de se baser sur la loi de Benford (incluant des tests plus approfondis considérant également le second chiffre significatif des nombres) pour suspecter une fraude dans des données, qu’elles soient fiscales, comptables, électorales ou même scientifiques. Bien qu’un écart à la loi de Benford ne constitue pas une preuve de fraude, il peut orienter les experts vers des vérifications plus poussées.

Chiffre Fréquence
1 30,10 %
2 17,61 %
3 12,49 %
4 9,69 %
5 7,92 %
6 6,69 %
7 5,80 %
8 5,12 %
9 4,58 %

Source 

Event Log Message Descriptions for M580 CPUs (Firmware earlier than Version 4.0), BMENUA0100 and BMENOR2200H (Firmware earlier than Version 3.01)

Event Log Message Descriptions for M580 CPUs (Firmware earlier than Version 4.0), BMENUA0100 and BMENOR2200H (Firmware earlier than Version 3.01)

This topic presents event log message descriptions for:

  • M580 CPUs with firmware earlier than version 4.0 (abbreviated “CPU” in column Devices), and

  • BMENUA0100 OPC UA communication modules (abbreviated “NUA” in column Devices), and

  • BMENOR2200H remote terminal unit (abbreviated “eNOR” in column Devices)

Event Description Event additional Description Facility Severity MSGID MSG:peerAddr MSG:type MSG:appMsg Devices

Successful connection to or from a tool or a device:

* Successful login

* Successful TCP connection

Successful login (Data Storage via FTP, FDR Server via FTP, Firmware upload via FTP)

10

6

FTP

remote ip address

Li1: Successful connection(MNT_ENG_MSG_TYP_CNCTN_SUCCESS)

« Successful login »

CPU

Successful login (Web Server via HTTPS)

HTTPS

« (null) »

« Successful login »

NUA

Successful login (firmware upgrade via HTTPS)

HTTPS

« (null) »

« Successful login »

NUA

Successful login (OPC-UA)

OPC-UA

« (null) »

« Successful login »

NUA

Successful login (Unity Application password via Modbus-Umas)

DEVICE_MANAGER

« (null) »

« Successful login »

CPU

Successful login (Web Server via HTTP)

HTTP

« (null) »

« Successful login » OR « Successful connection » (if no User Login M580 Web pages)

CPU

Successful TCP connection (no user)

MODBUS

remote ip address

« Successful connection »

CPU

Successful TCP connection (no user)

EIP

« (null) »

« Successful connection »

CPU

Successful connection on DNP3 communication protocol (about DNP3 master and outstation)

DNP3

remote ip address

« Successful connection »

eNOR

Successful connection on IEC60870 communication protocol (about IEC60870 client and server)

IEC60870

remote ip address

« Successful connection »

eNOR

Connection problem to or from a tool or a device:

*TCP connection problem due to ACL check (source IP address/TCP port filtering)

* Login problem

Login problem ( Data Storage via FTP, FDR Server via FTP, Firmware upload via FTP)

10

4

FTP

remote ip address

Li2: Unsuccessful connection (wrong credential)(MNT_ENG_MSG_TYP_CNCTN_FAILURE)

« Failed login »

CPU

Login problem (Web Server via HTTPS)

HTTPS

« (null) »

« Failed login »

NUA

Login problem (firmware upgrade via HTTPS)

HTTPS

« (null) »

« Failed login »

NUA

Login problem (OPC-UA)

OPC-UA

« (null) »

« Failed login »

NUA

Login problem (Web Server via HTTP)

HTTP

remote ip address

« Failed login » OR « Failed connection » (if no User Login)

CPU

Login problem (Unity Application password via Modbus-Umas)

DEVICE_MANAGER

remote ip address

« Failed login »

CPU

TCP connection problem (no user)

MODBUS

remote ip address

« Failed connection »

CPU

TCP connection problem (no user)

EIP

remote ip address

« Failed connection »

CPU

Connection problem on DNP3 communication protocol (about DNP3 master and outstation)

DNP3

remote ip address

« Failed connection »

eNOR

Connection problem on IEC60870 communication protocol (about IEC60870 client and server)

IEC60870

remote ip address

« Failed connection »

eNOR

Disconnection triggered by local or peer:

* TCP disconnection

* On demand logout

disconnection triggered by either the peer/user/local

10

6

FTP

« (null) »

Li5: disconnection triggered by the peer/user(MNT_ENG_MSG_TYP_DISCONNECTION)

« Disconnection »

disconnection triggered by either the peer/user/local

HTTPS

« (null) »

« Disconnection »

NUA

disconnection triggered by either the peer/user/local

OPC-UA

« (null) »

« Disconnection »

NUA

disconnection triggered by either the peer/user/local

MODBUS

remote ip address

« Disconnection »

CPU

DNP3

« (null) » or remote ip address

« Disconnection »

eNOR

IEC60870

« (null) » or remote ip address

« Disconnection »

eNOR

Automatic logout (inactivity timeOut) HTTPS OPC-UA

Disconnection triggered by a timeout

10

6

HTTPS

« (null) »

Li6: Disconnection triggered by a timeout(MNT_ENG_MSG_TYP_DSCNCT_TIMEOUT)

« Auto logout »

NUA

Disconnection triggered by a timeout

OPC-UA

« Auto logout »

NUA

Major Changes in the system: Parameters run time change outside configuration

Major change of cycle time or watch dog PLC application parameters change (cycle time, watch dog)

13

5

DEVICE_MANAGER

« (null) »

Li87: System parameter update (MNT_ENG_MSG_TYP_PARAMETER_UPDATE)

« XXXX parameter update » (with XXXX that identifies the parameter)XXXX = « Cycle time » Example: Cycle time parameter update

CPU

Major Changes in the system:

* Application or Configuration download from the device

* Export (recording) cybersecurity configuration files from the device

Download of a configuration file from the device

13

6

MODBUS

« (null) »

Li8: Download of a configuration file from the device(MNT_ENG_MSG_TYP_CONF_DL)

« Application download » or « Configuration download »

CPU

HTTPS

« Cybersecurity configuration backup »

NUA

Major Changes in the system

Upload of Application/Configuration or Configuration only into the device (including CCOTF)

Import (restore) cybersecurity configuration file into the device

13

6

MODBUS

« (null) »

Li9: Upload of a configuration file into the device(MNT_ENG_MSG_TYP_CONF_UL)

« Application upload » or » Configuration upload »

CPU NUA

HTTPS

« Cybersecurity configuration restore »

NUA

Major Changes in the system

Upload of Web pages into the device

13

6

FTP

« (null) »

Li10: Upload of a new firmware in the device(MNT_ENG_MSG_TYP_FIRMWARE_UPDATE)

« Web pages upload »

CPU

Upload of new safety copro

FTP

« Safety copro firmware upload »

CPU

Upload of a new firmware in the device

FTP

« Firmware upload »

CPU

Upload of a new firmware in the device

HTTPS

« Firmware upload »

NUA

Major Changes in the system

Modification of the time of the device

13

6

DEVICE_MANAGER

« (null) »

LI15: Modification of the time of the IED

« Time major update »

NUA

Communication parameters run time Successful change outside configuration

Enable/disable of communication services

10

4

DEVICE_MANAGER

« (null) »

Li18: Any port, either physical (Serial, USB) or logical (telnet, FTP) activation/deactivation (MNT_ENG_MSG_TYP_PORT_MANAGEMENT)

« Major communication parameter update: XXXX YYYY »XXXX = « EIP » or « DHCP » or « FTP » or « MODBUS » or « SNMP » or « HTTP » or « SECURITY » or « NTP » or « IPSEC » or « DEVICE_MANAGER »

For NUA only:XXXX = « Control Expert Data Flows to CPU only » or « Control Expert Data Flows to Device Network » or « CPU to CPU Data Flows » For NOR only:XXXX = « DNP3 over TLS channel[« channel name »] » or « IEC60870 over TLS »YYYY= « enable » or « disable »Example: »Major communication parameter update: FTP enable »

CPU NUA eNOR

network physical port change: port link up/down

Any network physical port status change. Can be the simple status of a Ethernet port, or information gathered from RSTP / HSR / PRP algorithm for redundant systems

10

4

DEVICE_MANAGER

« (null) »

LI19: Any network physical port status change. Can be the simple status of a Ethernet port, or information gathered from RSTP / HSR / PRP algorithm for redundant systems (MNT_ENG_MSG_TYP_NETWK_PORT_CHG)

« Major network physical port status change: XXXX link YYYY » XXXX = « ETH » following by decimal number for the port or « FRONT port » YYYY = « link up » or « link down » Example: « Major network physical port status change: ETH1 link up)

CPU NUA

Any topology change detected:

Any topology change detected from RSTP / HSR / PRP

10

4

RSTP

« (null) »

LI20: Any topology change detected from RSTP / HSR / PRP algorithms for redundant systems (MNT_ENG_MSG_TYP_NTWK_TPLGY_CHG)

« Topology change detected » or « Topology change detected: XXXX YYYY » XXXX = « ETH » following by decimal number for the port or « FRONT port » YYYY = « enable », « disable », « learning », « forward », « blocking »

CPU NUA

Integrity check error:

* Digital Signature error,

* Integrity only (hash mac)

Firmware integrity error

10

6

DEVICE_MANAGER

« (null) »

LI84: Data Integrity Error MNT_ENG_MSG_DATA_INTEGRITY_ERROR

« Firmware integrity error »

CPU NUA

Data integrity error: CS Conf, cert, whitelist, or RBAC)

DEVICE_MANAGER

« Data integrity error »

NUA

Major Changes in the system: Reboot

Reboot after firmware upload

13

4

DEVICE_MANAGER

« (null) »

LI14: MNT_ENG_MSG_TYP_REBOOT_ORDER

« Restart »

CPU NUA

Major Changes in the system

PLC Operating Mode change (Run, Stop, Init, halt)

Maintenance Mode

Safety Operating Modes change (SafeRun, Stop Safe task)

13

5

DEVICE_MANAGER

« (null) »

LI85: Operating mode change MNT_ENG_MSG_OPERATING_MODE_CHANGE

« XXXX state update: YYYY » (with XXXX that identifies the object which state change and YYYY that identifies the new state ) XXXX = « PLC » or « PLC safe task » or « Device » YYYY = « INIT » or « STOP » or « RUN » or « HALT » or « Maintenance mode » or « Safe mode » EXAMPLES: « PLC state update: RUN » « PLC state update: Maintenance mode »

CPU

Major Changes in the system: Hardware change

operation on SDCard for module that have

13

6

DEVICE_MANAGER

« (null) »

LI26: Hardware change MNT_ENG_MSG_HARDWARE_CHANGE

« Hardware update: XXXX » (with XXXX that describes the update) XXXX = « SD card insertion » or « SD card extraction »

CPU

Rotary Wheel position change: Reset, Advanced

DEVICE_MANAGER

« Hardware update: XXXX » (with XXXX that describes the update) XXXX = « back to factory mode » or « secure mode »

NUA

Major change in Cybersecurity RBAC (done through Cybersecurity configuration web pages).

Create user account

Delete user account

Update user account

HTTPS

« (null) »

Li11: MNT_ENG_MSG_TYP_RBAC_UPDATE

« Update RBAC »

NUA

Major change in Cybersecurity Policy (done through Cybersecurity configuration web pages).

Network services

Event log

Security policy

Security banner

10

4

HTTPS

« (null) »

Li12:MNT_ENG_MSG_TYP_SECURITY_UPDATE_UPDATE

« Major Cyber Security parameter update: network services » « Major Cyber Security parameter update: event log » « Major Cyber Security parameter update: security policy » « Major Cyber Security parameter update: security banner »

NUA

Major change in Cybersecurity device specific parameters (done through Cybersecurity configuration web pages).

Enable/Disable & configure IPSEC

Enable/Disable & configure OPC-UA

Enable/Disable & configure DNP3

10

4

HTTPS

« (null) »

Li13: MNT_ENG_MSG_TYP_DSS_UPDATE

« Major Cyber Security parameter update: IPSEC » « Major Cyber Security parameter update: OPC-UA »

NUA

Authorization problem

An action on a resource from a user or machine is not authorized

10

4

HTTPS

« (null) »

Li21: MNT_ENG_MSG_TYP_AUTH_REQ

« Failed authorization »

Certificate Management

Add/remove Client certificate

10

4

HTTPS

« (null) »

Li89: Certificate Management (MNT_ENG_MSG_TYP_CERT_MGT)

« Add client certificate » « Remove client certificate »

NUA

Certificate Management:

* Certificate expired

server certificate expiration detection on restart

10

3

DEVICE_MANAGER

« (null) »

Li29: Certificate Management (MNT_ENG_MSG_TYP_CERT_EXPIRE)

« Certificate expired »

NUA

Specific for eNOR project:

Authentication problem

10

4

« DNP3_Master » or « DNP3_Outstation »

remote ip address

Li100:MNT_ENG_MSG_TYPE_AUTHENTICATION_FAILUE

« channel[« channel name« ] authentication failed »

eNOR

unexpected response

10

4

« DNP3_Master » or « DNP3_Outstation »

remote ip address

Li101:MNT_ENG_MSG_TYPE_UNEXPECTED_RESPONSE

« channel[« channel name« ] unexpected response »

eNOR

No response

10

4

« DNP3_Master » or « DNP3_Outstation »

remote ip address

Li102:MNT_ENG_MSG_TYPE_NO_RESPONSE

« channel[« channel name« ] no response »

eNOR

Aggressive mode not supported

10

4

« DNP3_Master » or « DNP3_Outstation »

remote ip address

Li103:MNT_ENG_MSG_TYPE_AGGRESSIVE_MODE_NOT_SUPPORTED

« channel[« channel name« ] aggressive mode not supported »

eNOR

MAC algorithm not supported

10

4

« DNP3_Master » or « DNP3_Outstation »

remote ip address

Li104:MNT_ENG_MSG_TYPE_MAC_ALGORITHM_NOT_SUPPORTED

« channel[« channel name« ] MAC algorithm not supported »

eNOR

Key wrap algorithm not supported

10

4

« DNP3_Master » or « DNP3_Outstation »

remote ip address

Li105:MNT_ENG_MSG_TYPE_KEYWRAP_ALGORITHM_NOT_SUPPORTED

« channel[« channel name« ] key wrap algorithm not supported »

eNOR

Authorization problem

10

4

« DNP3_Master » or « DNP3_Outstation »

remote ip address

Li86:MNT_ENG_MSG_TYP_AUTHORIZATION_FAILURE)

« channel[« channel name« ] authorization failed »

eNOR

Update key change method not permitted

10

4

« DNP3_Master » or « DNP3_Outstation »

remote ip address

Li106:MNT_ENG_MSG_TYPE_UPDATE_KEY_CHANGE_METHOD_NOT_PERMITTED

« channel[« channel name« ] update key change method not permitted »

eNOR

Invalid signature

10

4

« DNP3_Master » or « DNP3_Outstation »

remote ip address

Li107:MNT_ENG_MSG_TYPE_INVALID_SIGNATURE

« channel[« channel name« ] invalid signature »

eNOR

Invalid certification data

10

4

« DNP3_Master » or « DNP3_Outstation »

remote ip address

Li108:MNT_ENG_MSG_TYPE_INVALID_CERTIFICATION_DATA

« channel[« channel name« ] invalid certification data »

eNOR

Unknown User

10

4

« DNP3_Master » or « DNP3_Outstation »

remote ip address

Li109:MNT_ENG_MSG_TYPE_UNKNOWN_USER

« channel[« channel name« ] unknown user »

eNOR

Max session key status request exceed

10

4

« DNP3_Master » or « DNP3_Outstation »

remote ip address

Li110:MNT_ENG_MSG_TYPE_MAX_SESSION_KEY_STATUS_REQ_EXCEED

« channel[« channel name« ] max session key status request exceed »

eNOR

Session key change success

10

6

« DNP3_Master » or « DNP3_Outstation »

remote ip address

Li111:MNT_ENG_MSG_TYPE_SESSION_KEY_CHANGE_SUCCESS

« channel[« channel name« ] session key change success »

eNOR

NOTE: In addition to the structure described above, each message will also contain the following fields and values following the Severity field::

  • HOSTNAME = Local IP address or null.

  • APPNAME = Commercial reference name, for example, BMEP584040.

  • PROCID is not used.

  • MSG:IssuerAdress = Local IP Address.

  • MSG:Peer is not used.

Event Log Message Descriptions M580 CPUs (firmware V4.0 and later), BMECRA31310, and BMENOR2200H (firmware V3.01 and later)

Event Log Message Descriptions M580 CPUs (firmware V4.0 and later), BMECRA31310, and BMENOR2200H (firmware V3.01 and later)

This topic presents event log message descriptions for:

  • M580 CPUs with firmware version 4.0 and later (abbreviated “CPU” in column Devices), and

  • BMECRA31310 adapters (abbreviated “CRA” in column Devices)

  • BMENOR2200H RTU modules with firmware version 3.01 and later (abbreviated “eNOR” in column Devices)

Event Log Message Descriptions M580 CPUs (firmware V4.0 and later), BMECRA31310, and BMENOR2200H (firmware V3.01 and later)

Event Title Event Description Event additional Description Severity PROCID MSGID STRUCTURED-DATA MSG Devices

Successful connection

All successful connection from a user (human or a component) to a component whether through an encrypted protocol or through an unencrypted protocol if allowed by the customer security policy

Successful login (Web Server via HTTPS)

6

« HTTPS »

« CONNECTION_SUCCESS »

« [meta sequenceId=num][authn@3833 itf=localPort | localInterfacepeer=peerFQDN:peerPort user=username] »

« Logon »

CPU, eNOR

Successful login (Firmware upgrade via HTTPS)

6

« HTTPS »

« CONNECTION_SUCCESS »

« [meta sequenceId=num][authn@3833 itf=localPort | localInterfacepeer=peerFQDN:peerPort user=username] »

« Logon »

CPU CRA, eNOR

Successful login (OPC-UA)

6

« OPC-UA »

« CONNECTION_SUCCESS »

« [meta sequenceId=num][authn@3833 itf=localPort | localInterfacepeer=peerFQDN:peerPort user=username] »

« Socket connection »

CPU

Successful login (Unity Application password via Modbus-Umas)Mode standard only

6

« MODBUS-UMAS »

« CONNECTION_SUCCESS »

« [meta sequenceId=num][authn@3833 itf=localPort | localInterfacepeer=peerFQDN:peerPort user=username] »

« Logon »

CPU

Successful Modbus TCP connection (no user)

6

« MODBUS »

« CONNECTION_SUCCESS »

« [meta sequenceId=num][authn@3833 itf=localPort | localInterfacepeer=peerFQDN:peerPort user=username] »

« Socket connection »

CPU CRA, eNOR

Successful HTTP/DPWS connection

6

« HTTP »

« CONNECTION_SUCCESS »

« [meta sequenceId=num][authn@3833 itf=localPort | localInterfacepeer=peerFQDN:peerPort user=username] »

« Socket connection »

CPU

Successful EIP Explicit TCP connection (no user)

6

« EIP »

« CONNECTION_SUCCESS »

« [meta sequenceId=num][authn@3833 itf=localPort | localInterfacepeer=peerFQDN:peerPort user=username] »

« Socket connection »

CPU CRA

Successful DNP3 connection (no user)

6

« DNP3 »

« CONNECTION_SUCCESS »

« [meta sequenceId=num] [authn@3833 itf=localPort | localInterface peer=peerFQDN:peerPort user=username] »

« Socket connection »

eNOR

Successful IEC 60870 connection (no user)

6

« IEC60870 »

« CONNECTION_SUCCESS »

« [meta sequenceId=num] [authn@3833 itf=localPort | localInterface peer=peerFQDN:peerPort user=username] »

« Socket connection »

eNOR

Connection Problem

All unsuccesful connections from a user (human or a component) to a component whether through an encrypted protocol or through an unencrypted protocol if allowed by the customer security policy

Login problem (Unity Application password via Modbus-Umas)

5

« MODBUS-UMAS »

« CONNECTION_FAILURE »

« [meta sequenceId=num][authn@3833 itf=localPort | localInterfacepeer=peerFQDN:peerPort user=username] »

« Invalid password »

CPU

Modbus TCP connection problem (no user)

5

« MODBUS »

« CONNECTION_FAILURE »

« [meta sequenceId=num][authn@3833 itf=localPort | localInterfacepeer=peerFQDN:peerPort user=username] »

« Max connections reached » « Filtered data flow »

CPU CRA, eNOR

EIP Explicit TCP connection problem (no user)

5

« EIP »

« CONNECTION_FAILURE »

« [meta sequenceId=num][authn@3833 itf=localPort | localInterfacepeer=peerFQDN:peerPort user=username] »

« Max connections reached » « Filtered data flow »

CPU CRA

DNP3 connection problem (no user)

5

« DNP3 »

« CONNECTION_FAILURE »

« [meta sequenceId=num] [authn@3833 itf=localPort | localInterface peer=peerFQDN:peerPort user=username] »

« Max connections reached »

eNOR

IEC60870 connection problem (no user)

5

« IEC60870 »

« CONNECTION_FAILURE »

« [meta sequenceId=num] [authn@3833 itf=localPort | localInterface peer=peerFQDN:peerPort user=username] »

« Max connections reached »

eNOR

Human user account locking due to too many problems during the authentication attempts

The security policy may request to block a human user account after a configurable number of attempts. This event informs administrator about potential attack & that the human user account must be unlocked.

Login problem (Web Server via HTTPS). Human user account locking due to too many problems during the authentication attempts

1

« HTTPS »

« CONNECTION_FAILURE_AND_BLOCK »

« [meta sequenceId=num][authn@3833 itf=localPort | localInterfacepeer=peerFQDN:peerPort user=username] »

« Invalid certificate » « Invalid password »

CPU, eNOR

Login problem (firmware upgrade via HTTPS). Human user account locking due to too many unsuccessful authentication attempts

1

« HTTPS »

« CONNECTION_FAILURE_AND_BLOCK »

« [meta sequenceId=num][authn@3833 itf=localPort | localInterfacepeer=peerFQDN:peerPort user=username] »

« Invalid certificate » « Invalid password »

CPU CRA, eNOR

Login problem (OPC-UA). Human user account locking due to too many problems during the authentication attempts

1

« OPC-UA »

« CONNECTION_FAILURE_AND_BLOCK »

« [meta sequenceId=num][authn@3833 itf=localPort | localInterfacepeer=peerFQDN:peerPort user=username] »

« Invalid certificate » » Invalid password »

Denied login (account is blocked)

A human user tries to connect on an account already blocked.

Login problem (Web Server via HTTPS). Denied login (account is blocked)

1

« HTTPS »

« CONNECTION_FAILURE_ON_BLOCKED »

« [meta sequenceId=num][authn@3833 itf=localPort | localInterfacepeer=peerFQDN:peerPort user=username] »

«  »

CPU, eNOR

Login problem (firmware upgrade via HTTPS). Denied login (account is blocked)

1

« HTTPS »

« CONNECTION_FAILURE_ON_BLOCKED »

« [meta sequenceId=num][authn@3833 itf=localPort | localInterfacepeer=peerFQDN:peerPort user=username] »

«  »

CPU CRA

Login problem (OPC-UA). Denied login (account is blocked)

1

« OPC-UA »

« CONNECTION_FAILURE_ON_BLOCKED »

« [meta sequenceId=num][authn@3833 itf=localPort | localInterfacepeer=peerFQDN:peerPort user=username] »

«  »

Disconnection

A human or a component disconnect manually of after a timeout due to inactivity.

HTTPS disconnection (Web Server)

6

« HTTPS »

« DISCONNECTION »

« [meta sequenceId=num][authn@3833 itf=localPort | localInterfacepeer=peerFQDN:peerPort user=username] »

« Manual logout »

CPU, eNOR

HTTPS disconnection (Firmware Upgrade)

6

« HTTPS »

« DISCONNECTION »

« [meta sequenceId=num][authn@3833 itf=localPort | localInterfacepeer=peerFQDN:peerPort user=username] »

« Manual logout »

CPU CRA, eNOR

OPC-UA disconnection

6

« OPC-UA »

« DISCONNECTION »

« [meta sequenceId=num][authn@3833 itf=localPort | localInterfacepeer=peerFQDN:peerPort user=username] »

« Socket disconnection »

CPU

Modbus disconnection

6

« MODBUS »

« DISCONNECTION »

« [meta sequenceId=num][authn@3833 itf=localPort | localInterfacepeer=peerFQDN:peerPort user=username] »

« Socket disconnection »

CPU CRA

EIP Explicit disconnection

6

« EIP »

« DISCONNECTION »

« [meta sequenceId=num][authn@3833 itf=localPort | localInterfacepeer=peerFQDN:peerPort user=username] »

« Socket disconnection »

CPU CRA

HTTP disconnection (DPWS)

6

« HTTP »

« DISCONNECTION »

« [meta sequenceId=num][authn@3833 itf=localPort | localInterfacepeer=peerFQDN:peerPort user=username] »

« Socket disconnection »

CPU

HTTPS Disconnection triggered by a timeout

6

« HTTPS »

« DISCONNECTION »

« [meta sequenceId=num][authn@3833 itf=localPort | localInterfacepeer=peerFQDN:peerPort user=username] »

« Timeout logout »

CPU CRA, eNOR

OPC-UA Disconnection triggered by a timeout

6

« OPC-UA »

« DISCONNECTION »

« [meta sequenceId=num][authn@3833 itf=localPort | localInterfacepeer=peerFQDN:peerPort user=username] »

« Timeout logout »

DNP3 disconnection

6

« DNP3 »

« DISCONNECTION »

« [meta sequenceId=num] [authn@3833 itf=localPort | localInterface peer=peerFQDN:peerPort user=username] »

« Socket disconnection »

eNOR

IEC 60870 disconnection

6

« IEC60870 »

« DISCONNECTION »

« [meta sequenceId=num] [authn@3833 itf=localPort | localInterface peer=peerFQDN:peerPort user=username] »

« Socket disconnection »

eNOR

Major parameter change at Run Time

Major Parameters run time change that can cause significant impact on the system

PLC application parameters change: cycle time

6

« Configuration »

« PARAMETER_SET »

« [meta sequenceId=num] [config@3833 object= »PLC application » value=value] »

« Scan time »

CPU

Backup operation

Backup of part or total of component

Download of Application from the PLC

6

« Backup »

« BACKUP »

« [meta sequenceId=num] [backup@3833 object= »PLC application »] »

«  »

CPU

Export of Cybersecurity Configuration from BME NUA or BME NOR web pages

6

« Backup »

« BACKUP »

« [meta sequenceId=num] [backup@3833 object= »Cybersecurity configuration »] »

«  »

eNOR

Restore operation

Restore of part or total of component

Upload of a configuration inside a Module

6

« Configuration »

« CONFIGURATION_CHANGE »

« [meta sequenceId=num] [config@3833 object= »Module »

«  »

CRA

Upload of PLC Application/Configuration inside the PLC

6

« Configuration »

« CONFIGURATION_CHANGE »

« [meta sequenceId=num] [config@3833 object=Object Object = « PLC application » or « PLC configuration »

«  »

CPU

Restore of PLC Application inside the PLC

6

« Backup »

« RESTORE »

« [meta sequenceId=num] [backup@3833 object= »PLC application »] »

«  »

CPU

Import of Cybersecurity Configuration from BME NUA or BME NOR web pages

6

« Backup »

« RESTORE »

« [meta sequenceId=num] [backup@3833 object= »Cybersecurity configuration »] »

«  »

eNOR

Firmware update

A new firmware has been successfully verified and installed.

Upload of a new firmware in the device PLC, Copro, Web pages

6

« Configuration »

« FIRMWARE_UPDATE »

« [meta sequenceId=num] [config@3833 object=Object value=version] »Object = « Firmware », « Safety copro », « Web pages »

«  »

CPU CRA, eNOR

Invalid firmware update

A new firmware was not installed due to an error.

A new firmware was not installed because of an incompatible version or invalid signature

1

« Configuration »

« FIRMWARE_INVALID »

« [meta sequenceId=num] [config@3833 object=Object value=version] »Object = « Firmware », « Safety copro », « Web pages »

« Incompatible version » « Invalid signature »

CPU CRA, eNOR

Modification of the time of the device

A human user request to change time and date.

5

« Configuration »

« TIME_CHANGE »

« [meta sequenceId=num] [config@3833 object=« Time » value=datetime] »

«  »

CPU

Time signal out of tolerance

The component shall validate time synchronization messages received through time synchronization channels and alarm if the time synchronization message is not within the tolerances of the component internal/local clock (time in the past, far away, …)

1

« Configuration »

« TIME_UNEXPECTED »

« [meta sequenceId=num] [config@3833 object= »Time » value=datetime] »

« Time signal out of tolerance »

Hardware change

Change detected in network topology

network physical port change: port link up/down

6

« System »

« HARDWARE_CHANGE »

[system@3833 object=Object ]Object = « eth » followed by decimal number

« Port link up » « Port link down »

CPU CRA

Any topology change detected from RSTP / HSR / PRP

6

« System »

« HARDWARE_CHANGE »

[system@3833 object=Object ]Object = « eth » followed by decimal number

Port enable Port disable Port learning Port forward Port blocking

CPU CRA

Change detected in Hardware

M580 SD card insertion/extraction

6

« System »

« HARDWARE_CHANGE »

[system@3833 object= »SDCard » ]

« Insertion » « Extraction »

CPU

Operating mode change

Program Operating Mode change (Run, Stop, Init, halt)Mode Maintenance / SafeRun / Stop SAFE Task

5

« System »

« OPERATING_MODE_CHANGE »

[system@3833 object=Object ]Object = « PLC » or « PLC safe task » or « Module »

« Init » « Run » « Stop » « Halt » « Maintenance mode » « Safe mode » « Hsby primary » « Hsby secondary » « Hsby wait » « Master » « Non master »

CPU CRA

Invalid configuration(Outside Cybersecurity)

A new (not cybersecurity) configuration was not installed due to an error.

Data integrity error (PLC Application, …)

1

« Configuration »

« CONFIGURATION_INVALID »

« [meta sequenceId=num] [config@3833 object=Object value=version] »Object= »PLC application » or « Module configuration »

« Invalid format » « Incompatible version »

Reboot

Hardware reset or automatic reset after firmware upload

1

« System »

« REBOOT »

« Firmware update » « Reset button »

CPU CRA

CRA does not implement Reboot event after Reset button.

Product certificate (and/or keys) modification

Certificate Management:SL1Product Self-Signed certificate creation

6

« Credential »

« CERTIFICATE_CHANGE »

« [meta sequenceId=num] [cred@3833 name=CommonName] »

« Certificate creation »

CPU CRA

NOTE: In addition to the structure described above, each message will also contain the following two fields and values:

  • Facility = 10

  • HOSTNAME = Fully Qualified Domain Name (FQDN) or local IP address

  • APPNAME = Commercial reference name, for example, BMEP584040